Biographie

Thomas Ricart découvre le chant au sein de la maîtrise Saint Louis de Gonzague de Paris sous la direction de Rémi Gousseau. Il y découvre les grandes œuvres du répertoire choral et participe à plusieurs tournées et opéras en Europe. Puis, à l’issue de ses études de commerce à l’ESSEC, il intègre le Conservatoire national de musique et de danse de Paris en 2016 pour se consacrer à la musique. Il y reçoit notamment les précieux conseils d’Alain Altinoglu, Alain Buet, Emmanuelle Cordoliani, Stephan Genz, Hartmut Höll, Anne Le Bozec, Bruno Mantovani, Susan Manoff, Hervé Niquet, Olivier Reboul, Sabine Vatin ou Vincent Vittoz.

Lauréat de la Fondation Royaumont en 2020, il travaille le rôle de Pylade dans Iphygénie en Tauride de Gluck auprès de Benjamin Lazar et d’Alphonse Cemin et intègre la nouvelle promotion de l’atelier lyrique Opera Fuoco fondé par David Stern en 2021.

Lors de la saison dernière, il a chanté le rôle du Prologue dans The Turn of the Screw de Britten sous la direction d’Alexander Brieger dans une mise en scène de Brigitte Jaques-Wajeman en mars 2021. Puis il a interprété les rôles d’Alfredo dans La Traviata de Verdi avec Music-Opéra et de Rodolfo dans La Bohème de Puccini lors d’une masterclass donnée par Inva Mula et organisée par Opera Fuoco.

En 2021-2022, Thomas continue à se produire régulièrement dans La Traviata. En décembre 2021 il fait ses débuts à l’Opéra Comique dans le rôle de Benvolio dans Roméo et Juliette, un spectacle mis en scène par Éric Ruf et dirigé par Laurent Campellone. Il interprétera également les rôles de Liberto, Soldato 2, Famigliare 2 et Tribuni dans Le Couronnement de Poppée de Monteverdi avec l’Académie de l’Opéra National de Paris (Direction Vincent Dumestre, Mise en scène Alain Françon).

Thomas Ricart se consacre également avec bonheur au répertoire de chambre qu’il explore avec la pianiste Katia Weimann. Ils se forment pendant trois ans auprès d’Anne Le Bozec et bénéficient également des précieux conseils de Susan Manoff et d’Hartmut Höll. En août 2020, ils participent au Festival d’été de France Musique dans un programme de mélodies françaises.

En parallèle de ses projets, Thomas a intégré la Chapelle Musicale Reine Elisabeth où il se perfectionne au côté de Sophie Koch et de José Van Dam.

En septembre 2022, Thomas rejoindra l’Académie de l’Opéra de Paris.

Thomas Ricart est soutenu par la fondation Porosus.